En-tête

Forum Matrae Creation - Newsletter - 31/12/2013

Nouvelle Officielle d'Antychrist

 

Comme promis, je vous écris ce soir afin de vous faire partager l'activité du forum. Pour commencer, je vous mets l'une des nouvelles officielles d'Antychrist.

Je vous souhaite donc Bonne Lecture! - RAT

Nouvelle d'introduction de l'archétype des Hommes de foi


Sancti Anthonéus l’exorciste posait son regard sur l’enfant pour qui on l’avait appelé. Ce dernier était complètement arcbouté dans son lit. La bave dégoulinée de son visage, pendant que la haine déformée ses traits. Ses yeux rougeoyants portaient sans contestation possible la marque du malin. Des paroles sombres et sifflantes sortaient de sa bouche ouverte sur un abîme de noirceur. Le jeune prêtre s’approcha, la main posée sur sa bible et son crucifix tenu devant lui comme un bouclier contre les forces du mal. Il savait qu’il n’avait pas beaucoup de possibilités. Mais il se devait d’essayer de sauver l’âme de cet enfant.

Depuis quelques temps, les cas de possession étaient de plus en plus présents et touchaient une population de plus en plus jeune et donc des plus fragiles. Le cœur plein de compassion, la bouche sèche, l’âme tournée vers Dieu, il se mit alors à réciter les rituels qui devraient l’aider à combattre l’âme démoniaque qui avait pris le contrôle de ce corps innocent. Les mots en latin coulèrent de sa bouche en une litanie presque musicale…

« Sancte Michaël Archangele, defende nos in proelio; contra nequitiam et insidias diaboli esto praesidium. Imperet illi Deus, supplices deprecamur: tuque, Princeps militiae caelestis, Satanam aliosque spiritus malignos, qui ad perditionem animarum pervagantur in mundo, divina virtute in infernum detrude… »

Et le combat commença…Il sentit son âme, sa Foi, se faire attaquer par la noirceur de l’être d’obscurité. Il se jeta dans la mêlée avec toute la force de sa volonté. Malheureusement après plusieurs minutes d’un combat intense, il s’aperçut que le démon était bien trop puissant, il n’avait plus le choix…Sortant de sa méditation, le cœur battant, la sueur coulant encore le long de son visage en se mélangeant à ses larmes, il su qu’il devait maintenant laisser place à un autre type de solution. Il se tourna alors vers le Templier qui était devenu son ombre une dizaine d’année auparavant et lui dit d’une voix douloureuse : « Tempus, fait ton office. »

La haute silhouette armurée du Templier s’avança, pendant que le prêtre sortit de la salle, son ombre s’étendant lentement sur l’enfant éructant et vociférant des obscénités. Le Sancti Anthonéus referma alors la porte de la chambre, sur le bruit d’une déflagration qui résonna longtemps dans les couloirs du niveau -4.

Ecrit par Prêtre - Fondateur de Matrae Création